Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Trélazé Jimmy Cliff en ouverture du Festival Estival

Publié le par Rsalsafest

Trélazé Jimmy Cliff en ouverture du Festival Estival

La 20e édition du Festival de Trélazé s'est ouverte sur des airs de reggae, samedi 27 juin 2015. Jimmy Cliff, l’une des grandes stars jamaïcaine , était l’hôte du parc du Vissoir où il a donné le premier des quinze concerts gratuits de l’été.

Miss Jamaïca, Waterfall, Vietnam, Too many rivers too cross et Hakuna Matata sont autant de titres qui ont fondé la réputation de Jimmy Cliff, tant auprès du grand public que de ses pairs comme Bob Dylan, Paul Simon ou Joe Cocker.

Jimmy Cliff a longtemps travaillé avec les musiciens de Kool Of The Gang qui a réuni 20 000 spectateurs le 23 août 2014 au festival Trélazéen.

Biographie

James Chambers,alias JIMMY CLIFF est un chanteur de reggae Jamaïcain né le 1er avril 1948 à Somerton (Jamaïque) dans les environs de Montego Bay.

Elevé dans une cabane rurale par son père qui exerce le métier de tailleur, Le jeune James décide de quitter sa campagne natale à treize ans en autobus pour se rendre à Kingston.

En parallèle de son inscription à la Technical School, il participe à moult concours de talent, enregistrements et petits concerts.

Par le biais de ses activités, il rencontre Count Boysie dit "le monarch" avec qui il enregistre Daisy Got Me Crazy et I'm Sorry.

Fin 1961, il propose quelques compositions au producteur de reggae Jamaicain, Leslie Kong, dont le titre Dearest Beverley.

C'est donc à l'age de 14 ans qu'il signe son premier contrat.

Suite au succès d'Hurricane Hatty il décide d’arrêter ses études contre l'avis de son père.

Il enregistre d'autres singles chez Leslie Kong, dont King Of Kings et l' énormissime Miss Jamaica.

En 1964, Jimmy part en tournée avec Byron Lee, et s'envole avec lui pour New York en compagnie de Prince Buster, Millie Small et Delroy Wilson dans le but de promouvoir le ska - première forme de musique Pop; héritière du Rythm & Blues - aux États-Unis.

Sa rencontre avec Chris Blackwell lors de la foire internationale de New York, en 1964,marque un tournant décisif dans sa carrière.

En 1965,il quitte la Jamaïque pour la Grande Bretagne, signe avec le label ISLAND avec qui il va enregistrer l'un de ces plus gros succès Many Rivers To Cross.

En1969, il triomphe en Angleterre avec le titre Wonderful World Beautiful People. Il sort chez A&M aux États-Unis et chez Trojanen Grande Bretagne son premier album, réalisé par Leslie Kong Il contient le morceau Vietnam, qui fait grande impression à Bob Dylan et à Paul Simon. On y trouve Too Many Rivers To Cross, repris plus tard par Joe Cocker.

JIMMY CLIFF joue son premier rôle dans le film "The Harder They Come" de Perry Henzell qui raconte la dure réalité de l'industrie du disque en Jamaïque.
La bande-son du film est un grand succès avec les deux versions de The Harder They Come et les morceaux You Can Get It If You Really Want et Sitting In Limbo.

Il retourne alors chez Island et renoue avec un reggae rapide typique des premières années avec l'album Struggling Man en 1974.

L'année 1982 est une année charnière pour Jimmy Cliff , il fait la connaissance d'Amir Bayyan, un des guitaristes et claviéristes de Kool & The Gang avec qui il produira les albums The Power & The Glory (1983), Cliff Hanger (1985) et Hanging Fire (1987). Les musiciens de Kool & The Gang participeront aux enregistrements de la plupart d'entre eux. Ces 3 albums le propulseront sur la scène internationale. Ces albums ont souvent une connotation humaniste chère à Jimmy Cliff.
 

En 1992, il obtient un nouveau succès en reprenant I Can See Clearly Now de Johnny Nash.

source gettyimages
source gettyimages

Le 15 mars 2010 Jimmy Cliff est admis au Panthéon du rock lors d'une cérémonie d'intronisation tenue au Waldorf Astoria de New York.

JIMMY CLIFF FAIT COMMUNIER TOUTES LES GENERATIONS

En cette soirée caniculaire la légende vivante du reggae a donné un concert générationnel

dans le parc du vissoir de Trélazé.

Le concert débute avec Bongo Man et Rivers Off Babylon accompagné de tout ses musiciens en voix et percussions, le décor est planté "RAGGAFRICA"

Les tubes planétaires s’enchaînent pendant plus d'une heure et demi jusqu'au fameux Reggae Night.

Le concert est à son apogée et les 30 000 personnes du parc du Vissoir, toutes générations confondues communiant avec ce monstre de scène qu'est JIMMY CLIFF

Pari gagné pour cet Humaniste aux grand cœur, les spectateurs rentrent chez eux avec des souvenirs plein la tête et le bonheur d'avoir partagé un moment inoubliable avec un artiste de génie qui, malgré ses 67 printemps, garde toujours la même envie de partage.

BRAVO L'ARTISTE

P.S :pour les personnes désireuses de profiter d'un concert de JIMMY CLIFF il sera le 12 aout à GRANVILLE (50)

Trélazé Jimmy Cliff en ouverture du Festival Estival

notre vidéo du concert...

La revue de presse

La revue de presse

LES PHOTOS DU CONCERT
LES PHOTOS DU CONCERT
LES PHOTOS DU CONCERT
LES PHOTOS DU CONCERT
LES PHOTOS DU CONCERT
LES PHOTOS DU CONCERT
LES PHOTOS DU CONCERT
LES PHOTOS DU CONCERT
LES PHOTOS DU CONCERT
LES PHOTOS DU CONCERT
LES PHOTOS DU CONCERT
LES PHOTOS DU CONCERT
LES PHOTOS DU CONCERT
LES PHOTOS DU CONCERT
LES PHOTOS DU CONCERT

LES PHOTOS DU CONCERT

Commenter cet article